Le Site de Béatrice et Gilles BATAILLE-WINTERHALTER

Accueil

QUELQUES VETERANS DE GUERRE HAUT-RHINOIS

(des campagnes napoléoniennes à la grande guerre)

Sources : http://www.stehelene.org/ et http://derniersveterans.free.fr/

(liste non exhaustive)

Qu’est-ce qu’un vétéran de guerre ?  Il s’agit d’un soldat, d’un militaire, quelque soit son grade, qui a accompli un service long et atteint un âge respectable.

Guerres de 1792 à 1815

Louis Joseph KAESS (19-03-1790 / 02-02-1889, 98 ans) Fils de Jean et Catherine Laplace : né le 19 mars 1790 à Ribeauvillé. Décédé le 2 février 1889 à Ribeauvillé. Appelé au service le 19 novembre 1809, se rend de Ribeauvillé à Cologne, et de là à Paris et Bayonne, après avoir fait plus de 500 lieues à pied il franchit la frontière espagnole en qualité de voltigeur au 130e de Ligne. Il guerroya longtemps en Espagne. A la chute de l'Empire, il fut envoyé à Nantes où le Duc d'Angoulême lui remets la décoration du Lys le 3 juillet 1814. Le 18 juin 1815 à Waterloo, seuls 30 hommes de sa compagnie sur les 90 qu'elle comptait survécurent.
Conscrit de 1810 - Campagnes de 1810 à 1815 - Entre au 95e de Ligne puis au 130e de Ligne 3e compagnie 3e bataillon.

Campagne du Mexique (1862-1867)

 Michel Rich (28-09-1841 / 07-09-1938, 96 ans) : né à Merxheim, il y travailla (cantonnier) et y termina ses jours. En 1862, le caporal Rich sert au 95ème de ligne. Il s'engage alors pour la campagne du Mexique qui commence. Cinq ans plus tard, il rentre avec la colonne expéditionnaire. En 1870, le sergent Rich combat avec l'Armée de la Loire. Il vivait chez sa fille, Mme Ferry.

Guerre de 1870-1871

Jean Baechler (09-08-1849 / 16-03-1955, 105 ans) : né à Ostheim le 9 août 1849 - décédé à Ostheim le 16 mars 1955, 105 ans. avant-dernier vétéran français de la guerre de 1870 connu.

Isidore Will (07-01-1851 / 16-06-1950, 99 ans). Né à Guebwiller, il termina ses jours à Mulhouse. Puisatier de profession. Ancien soldat au 9e régiment d'artillerie. Campagne de 1870 : engagé volontaire à Belfort. Médaillé militaire par décret du 22 août 1939 au titre d'ancien combattant de 1870.

Jean Fortuné Specklin (15-05-1848 / 11-03-1948, 99 ans). Né à Heimersdorf , il y vécut et fut, entre 1881 et 1897, conseiller municipal. Appartenant à la classe 1848, il est incorporé lors d'un tirage au sort effectué le 16 avril 1868. Sergent lorsque la guerre de 1870 éclate, il participe à plusieurs batailles. Il obtient à ce titre la médaille militaire de 1870 et la médaille des défenseurs de la Patrie. De retour à la vie civile, il exerce le métier de cultivateur et de scieur en long. En 1918, il est décoré par le maréchal Joffre. Le 14 juillet 1946, âgé de 98 ans, il remet à Strasbourg le sabre d'honneur de l'Alsace à son libérateur, le maréchal de Lattre de Tassigny. Président de la société des vétérans, ardent défenseur de l'idée française, Fortuné Specklin décède en 1948 dans son village de Heimersdorf à presque 100 ans.

Joseph Hoog (27-09-1846 / 04-03-1948, 101 ans) : né à Thann, il fut le premier centenaire honoré par cette ville. Engagé volontaire en 1870, il reprit l'affaire paternelle de menuiserie après l'annexion allemande. Employé plus tard à l'usine Scheurer-Rott, il perdit la main gauche à la suite d'un accident de travail. Il prit sa retraite à 82 ans. Il était père de 9 enfants. Il reçut la Légion d'Honneur par décret du 22 janv. 1948 en qualité d' "ancien combattant de 1870".

Louis Schildknecht (décédé en 1948 à l'âge de 97 ans) : dernier vétéran de la guerre de 1870 de la ville de Riedisheim, Haut Rhin, il en était également le porte-drapeau.

Georges Burdloff (29-09-1847 / 01-05-1944, 96 ans) : il naquit et vécut à Riedwihr. Ancien soldat à la garde nationale mobile du Haut-Rhin. Médaillé militaire par décret du 12 août 1938 au titre d'Alsacien-Lorrain ancien combattant de 1870.

Auguste Nass (décès le 06 déc. 1937 à l'âge de 88 ans) : il habitait Paris (17ème). Originaire de Soultz, il avait pris part dans le 87ème régiment d'infanterie devenu le 120ème aux combats de Châtillon, du Bourget, et à la Bataille de Champigny. Nommé caporal le 16 déc., il fit fonction de fourrier, détaché au ministère de la guerre jusqu'au 18 mars 1871 où les bureaux furent occupés par les fédérés. Renvoyé dans ses foyers comme Alsacien, il fut réintégré au 20ème de ligne après avoir opté pour la nationalité française. Il était titulaire de la Croix du combattant et de la Médaille de 1870-71.

Marc Jaeckert (décès le 12 mai 1936 à l'âge de 86 ans) : il habitait Guebwiller. Engagé volontaire lors de la guerre de 1870, c'est lui qui, en 1918, eut l'honneur de recevoir les troupes françaises à l'entrée de la ville de Guebwiller.

A.Freyburger (décès vers août 1935) : il habitait Thann. Incorporé en 1870 au 1er Bataillon des Mobiles du Haut-Rhin, il fera partie de l'Armée de la Loire. Il est fait prisonnier le 28 novembre 1870 lors de la Bataille de Beaune-la-Rolande.

Xavier Gevenacker (décès vers août 1935 à l'âge de 96 ans) : il habitait Oberentzen. Il reçut les médailles militaire et commémorative de 1870.

Valentin Dreyer (né en 1847 / en vie en décembre 1934) : il habitait Geishouse. Ancien soldat à la garde nationale mobile du Haut-Rhin. Médaillé militaire au titre d'ancien combattant de la guerre de 1870-1871.

Guerre de 1914 - 1918

Charles Kuentz (18-02-1897 / 07-04-2005, 108 ans) : né à Ranspach, il fut le tout dernier combattant français de l'Armée Impériale de Guillaume II ; il participa également à la deuxième Guerre, mais cette fois du côté français. "Aux générations futures" il disait : "soyez les messagers de la Paix".

Louis Gluck (14-11-1899 / 24-04-2001, 101 ans) : né à Wintzenheim, il y habitait également. Réquisitionné pour le travail obligatoire en août 1916, il est incorporé dans l'armée allemande en septembre 1917 et combat dans les Flandres belges.

Joseph Uhlmann (15-08-1899 / 29-03-2000, 100 ans) : né à Colmar, il y habitait également. Incorporé dans l'armée allemande de Guillaume II en 1917, il est envoyé sur le front russe. Puis, d'avril à juin 1918, il participe aux violents combats autour de La Bassée, dans le département du Nord de la France.

Alphonse Eugène Brauer , né le 23 mars 1897 à Ribeauvillé. En vie en nov. 1995 (reçoit la Légion d'honneur).

Thiébaut Iss, né le 31 octobre 1898 à Willer . En vie en nov. 1995 (reçoit la Légion d'honneur).