Le Site de Béatrice et Gilles BATAILLE-WINTERHALTER

Accueil

Liste des Papes

Liste de http://www.echolalie.org/


d.n.i. = date de naissance inconnue - d.d.i. = date de décès inconnue - (si la date de décès n'est pas indiquée c'est qu'elle correspond à la fin de règne) - En cas de double parenthèses, les premières indiquent les dates de vie, les secondes les dates de règne.


Les treize premiers évêques de Rome

le terme de Pape n'apparaîtra qu'en 306 : le début de cette liste est apocryphe, (attribué à Saint Irénée au IIe siècle, mais en fait rédigée par Eusèbe de Césarée, dit Eusèbe le menteur au IVe siècle) aucun historien sérieux n'a jamais pu prouver l'existence de ces personnages - y compris celle de Saint Pierre

  • en 49 eu lieu le premier concile à Jérusalem (répertorié dans l'ouvrage apocryphe intitulé "les actes des apôtres") Paul et Pierre se seraient opposés
  • Pierre 1er (saint Pierre) : (d.n.i.) (30 - 64? ou 67?) (Serait mort martyr, crucifié la tête en bas) (Il y a à Rome 2 crânes de saint Pierre, l'un hors les murs - qui est d'ailleurs un crâne féminin - et un autre au Vatican...) - On peut voir au musée de la basilique St Pierre une copie du trône en lames de bois de St Pierre... Quant aux fouilles entreprises à partir de 1939 sous l'actuelle basilique St-Pierre, afin de retrouver son tombeau, les résultats (validés par le Vatican) laissent perplexes !
  • Lin (ou Linus): (d.n.i.) (67?-76? martyr ? - décapité ? ) Anaclet 1er (ou Clet) : (d.n.i.) (76?-88? martyr ?)
  • Clément 1er : (d.n.i.) (88?-97? martyr ? - jeté à la mer ?)
  • Évariste : (d.n.i.) (97?-105? originaire d'Antioche ? martyr ?)
  • Alexandre 1er : (d.n.i.) (105?-115? martyr ? - décapité ? - inventeur de l'eau bénite .)
  • Sixte 1er (ou Xyste): (d.n.i.) (115?-125? martyr ? - inventeur du Carême ?)
  • Telesphore : (d.n.i.) (125?-136? martyr ?)
  • Hyginus (Hygin) : (d.n.i.) (136?-140? martyr ?)
  • Pie 1er : (d.n.i.) (140?-155? martyr ?) Le moins qu'on puisse dire c'est qu'on ne sait pas grand chose de ce personnage... d'autant qu'à l'époque la tradition de se choisir un nom de pape n'était pas établie. Sa biographie officielle précise que sa soeur se prénommait Prudente et qu'il aurait fait construire une chapelle en son honneur.
  • Anicet : (d.n.i.) (155?-166? martyr ?) aurait décrété que les "gens d'église" ne devaient pas avoir les cheveux longs (?)
  • Soter : (d.n.i.) (166?-175? martyr ?) aurait décrété que pour qu'un mariage soit légitime, il fallait passer obligatoirement (et publiquement) à l'église
  • Éleuthère : (d.n.i.)(175-189?)

et d'autres …

en sachant qu'il y peut aussi y avoir dans cette partie de la liste des personnages non validés historiquement...

  • Victor 1er : (189-199) premier pape de langue latine
  • Zéphyrin : (199-217 martyr ?)
  • Calixte 1er : (ou Calliste) (217-222 martyr ? défenestré ? jeté dans un puit ?)
  • Hippolyte : (217-235) le premier antipape - prêtre romain, écrivain grec, fut déporté en Sardaigne. Il s'opposa aux papes Zéphyrin et Calixte, mais se réconcilie avec Pontien, il est considéré comme le premier antipape
    • les antipapes sont principalement des papes élus par des groupes de pression opposés au résultat de l'élection "officielle". Il s'agit donc de papes "scissionnistes"
  • Urbain 1er : (222-230) décapité (et selon la légende ce pape aurait mis trois jours à mourir..)
    • en 230 la messe à Rome est désormais célébré en latin, auparavant elle était dite en grec...
  • Pontain (ou Pontien) : (230-235 martyr) condamné aux travaux forcés dans les mines de Sicile où il mourra d'épuisement, mais démissionna de son siège juste avant.
  • Anterus (Antère): (235-236 martyr ?)
  • Fabien : (236-250 Torturé à mort ou mort de mauvais traitements en prison ?)
  • Cornelius (Corneille) : (251-253) Martyr (fouetté et décapité) Ses adversaires lui reprochèrent sa trop grande indulgence avec ceux qui ont commis "le péché ce chair" !
  • Novatien : (251-258? exilé ou martyrisé ?) antipape, prêtre romain il se fait nommer évêque de Rome contre le pape Fabien, rigoriste il reproche à Cornelius sa trop grande indulgence avec ceux qui ont commis "le péché ce chair" !
  • Luc 1er (Lucius) : (253-254) Martyr (ou mort d'une épidémie)
  • Étienne 1er : (254-257 Martyr Décapité)
  • Sixte II : (257-258) : L'empereur Valérien (253-260) s'en prend à la hiérarchie et aux richesses de l'Eglise (déjà !) il fait décapiter ce Pape avec quatre diacres... (entre autres) pendant un office aux catacombes.
  • Dionysius (ou Denys) : (260-268)
  • Félix 1er : (269-274 Martyr ?)
  • Eutychien : (275-283)
  • Caius (ou Gaius): (283-296)
  • Marcellin : (296-304)
    • en 306 (qui était pape en 306 ?) se tient le Concile d'Elvire (Espagne), décret 43 : un prêtre qui dort avec sa femme durant la nuit qui précède la messe perdra son travail.

Apparition du titre de Pape

  • Marcel 1er : (308-309) Marcellin et Marcel 1er pourraient être la même personne... on est sûr de rien. Martyr ? (ou exilé... ou réduit en esclavage dans les écuries de l'empereur Maxence ?)
  • Eusèbe : (d'avril à août 309 ou 310 - exilé)
  • Miltiade (ou Melchiade) : (311-314) S'installe au palais de Latran en 312, demeure offerte par l'empereur Constantin.

Conversion de l'empereur Constantin - l'église devient "officielle"

l'an 312 peut être considéré comme la date de la fondation de la religion catholique en tant qu'institution officielle. A cette date l'empereur Constantin prend le pouvoir, se convertit et confie à son secrétaire Eusèbe de Césarée le soin de codifier les structures de l'église et de figer le dogme.

  • Sylvestre 1er : (314-335) : 325, Concile de Nicée : après une ordination, un prêtre ne peut plus se marier. Le Credo de Nicée est proclamé. Fixe le calcul de la date de Pâques et proclame la consubstantialité du Père et fils (voir en bas) Ce pape mourut le 31 décembre 335, canonisé par la suite ce jour devint donc la Saint-Sylvestre. C'est sous l'impulsion de ce pape que commencèrent les travaux de la première Basilique St Pierre, au dessus du tombeau présumé de Saint-Pierre.
  • Marc : (de janvier à octobre 336)
  • Jules 1er : (337-352)
  • Libère : (352-366) - 352, Concile de Laodicée : les femmes ne doivent pas être ordonnées. Etonnant ! Cela laisse supposer qu’avant cette période, il y avait des ordinations de femmes.
  • Félix II : (353-365) antipape - désigné à la place du pape Libère un moment exilé, au retour de celui ci il s'enfuit en Campanie pour y mourir.
  • Damase 1er : (366-383) fils de St Laurent (prêtre)
    • en 367, l'évêque Athanase d'Alexandrie dresse la liste des titres destinés à former le Nouveau Testament parmi les 70 (environ) évangiles existants !
    • 381 : Concile de Constantinople qui proclame la consubstantialité du Père et du fils avec le Saint-Esprit

Edit de 380 : l'église devient seule religion « officielle »

Damase 1er pousse l'empereur Théodose à promulguer cet édit qui fait du christianisme la seule religion officielle de l'empire

  • Ursinus : (366-367) antipape - antipape contre Damase. Meurt en exil en 384
  • Siricius (Sirice) : (384-399) abandonne sa femme pour devenir Pape ! Il décrète que les prêtres ne peuvent plus dormir avec leur femme.
  • Anastase 1er : (399-401) Père du suivant. Censura les ouvrages qui ne correspondaient pas à la doctrine chrétienne officielle, inaugurant la censure papale. En référence à ce Saint homme, la censure est souvent surnommée Anastasie. Interdit de nommer prêtre quiconque posséderait une infirmité (borgnes, boiteux, bossus, bègues (règles connue sous le nom de règle des B).
  • Innocent 1er : (401-417) Fils du précédent
    • en 405, St Augustin écrit : " Rien n'est plus puissant pour tirer l'esprit d'un homme vers le bas que les caresses d'une femme".
  • Zosime : (417-418)
  • Eulalius : (418-419) antipape, remplacé par Boniface 1er
  • Boniface 1er : (418-422) Fils de prêtre
  • Célestin 1er : (422-432). En 431 se tient le concile d'Ephèse qui proclamera officiellement que la Vierge Marie est la mère de Dieu (le fils).
  • Sixte III : (432-440)
  • Léon 1er : (440-461) : En 447, demande l'exécution de tous les ennemis de l'église. Ce qui ne l'empêche pas de négocier avec les barbares. (Il obtiendra contre rançon qu'Attila ne ravage pas Rome en 452, et que Genséric (roi des Vandales) se contente de piller la ville sans violenter la population en 455.). En 451 concile de Chalcédoine qui proclame de Jésus est à la fois humain et divin.
  • Hilaire : (461-468)
  • Simplicius (Simplice) : (468-483)
  • Félix III : (483-492) marié 2 enfants, fils de prêtre
  • Gélase 1er : (492-496) : Pape "africain", affirme que son autorité est supérieure à celle de l'empereur.
  • Anastase II : (496-498) fils de prêtre
  • Symmachus (Symmaque) : (498-514)
  • Laurent : (498-505) antipape
  • Hormisdas : (514-523) marié, 1 fils qui deviendra le pape Silvère
  • Jean 1er : (523-526) : emprisonné par l'empereur Théodoric (le pape avait échoué dans une tentative de médiation entre les Wisigoths et Byzance)
  • Félix IV : (526-530)
  • Boniface II : (530-532)
  • Dioscure (ou Dioscore) : (530) antipape
  • Jean II : (533-535) premier pape à changer de nom en accédant à la fonction (Il s'appela dans un premier temps Mercure mais pensa qu'un pape ne devait pas porter le même nom qu'un dieu romain)
  • Agapet 1er : (535-536) fils du prêtre Gordiaous.
  • Silvère : (536-537) marié fils du pape Hormisdas
  • Vigile : (537-555) Restera 10 ans prisonnier de l'empereur Justinien à Constantinople. Enfin libéré et autorisé à regagner Rome il décédera en route.
  • Pélage 1er : (556-561)
  • Jean III : (561-574) : 567, second Concile de Tours : tout ecclésiastique trouvé dans son lit avec sa femme sera excommunié pendant un an et réduit à l'état laïc.
  • Benoît 1er : (ou Bénédict) (575-579)
  • Pélage (Pelagius) II : (579-590) : avait pour politique de ne pas importuner les prêtres mariés tant qu'ils ne mettaient pas la main sur les biens de l'Eglise en faveur des épouses ou des enfants. Mourut de la peste.
  • Grégoire 1er : (590-604) Elu contre son gré, ce qui ne l'empêcha pas d'être l'inventeur de la première croisade et de promulguer l'interdiction aux fidèles de s'intéresser à la culture gréco-romaine y compris les langues, la science, la philosophie et la mythologie. Décréta que tout désir sexuel est péché en lui- même . Fit établir une échelle pour les "péchés de la chair"
  • Sabinian (Sabinien) : (604-606) - Célèbre pour avoir rendu obligatoire l’usage des cloches pour appeler les fidèles à la messe --1400 ans qu'on nous casse les oreilles ! Provoqua la colère de la population romaine pendant la famine de 605 en vendant le stock de blé dont il disposait au lieu de le distribuer.
  • Boniface III : (fev-nov 607)
  • Boniface IV : (608-615)
  • Adeodat 1er (ou Deusdedit) : (615-618)
  • Boniface V : (619-625)

622 : Date retenue comme étant celle de la création de l'Islam

  • Honoré 1er (Honorius) : (625-638)
  • Séverin : (mai-août 640)
  • Jean IV : (640-642)
  • Théodore 1er (ou Théodoret): (642-649)
  • Martin 1er : (649-655) : Emprisonné en 653 par l'empereur de Byzance, condamné à mort, dégradé publiquement, et finalement déporté à Cherson (Sébastopol), où il mourut de misère (656).
  • Eugène 1er : (655-657) Il prescrit pour les prêtres la chasteté perpétuelle
  • Vitalian (Vitalien) : (657-672) le 6 juin 666 le pape âgé de 66 ans (né en 600) tombe de sa mule. Il régnera encore pendant 6 ans...
  • Adeodat II : (672-676)
  • Donus : (676-678)
  • Agathon : (678-681) Sans doute le pape élu le plus âgé sans qu'on puisse en dire plus (il serait mort à 103 ans...)
  • Léon II : (681-683) L'inventeur de l'eau bénite ! ou plus exactement l'instigateur de l'utilisation quasi systématique de l'eau bénite dans les rites
  • Benoît II (ou Bénédict) : (684-685)
  • Jean V : (685-686)
  • Conon : (686-687)
  • Theodore II : (687) antipape
  • Pascal I : (687-692) antipape
  • Serge 1er : (687-701)
  • Jean VI : (701-705)
  • Jean VII : (705-707)
  • Sisinnius : (janv-fev 708) malade de la goutte, il est le type même du pape qu'on élit par défaut, afin de se donner quelques jours de plus pour trouver le bon. Celui-ci au moment de son élection ne pouvait déjà pas se servir ni de ses mains, ni de ses pieds et décéda 20 jours plus tard.
  • Constantin : (708-715)
  • Grégoire II : (715-731) : Le roi des lombards donne au pape des villes et des terrains. C'est le début des états pontificaux. En 718 St Boniface, archevêque de Mayence rapporte au pape qu'en Allemagne presque aucun évêque ou prêtre n'est célibataire
  • Grégoire III : (731-741) : A l'occasion des funérailles de Grégoire II en 731, la foule s'empara d'un prêtre dans la procession et le nomme pape. Devenu Grégoire III, il régnera dix ans. Menacé par le roi des lombards, il appelle Charles Martel au secours... qui refuse.
  • Zacharie : (741-752) Complote avec les francs afin d'officialiser Pépin le Bref comme roi de France, mettant fin à la dynastie des mérovingiens
  • Étienne : (mars 752) Ce prêtre fut élu pape à la mort de Zacharie, mais mourut d'apoplexie trois jours après, avant d'avoir été intronisé. A disparu en 1961 de la liste officielle des papes, mais certains ouvrages historiques le nomme Etienne II ce qui décale donc tous les numéros des Etienne...
  • Étienne II : (752-757) célèbre farceur, convoqua Pépin-le-Bref pour lui donner un lettre que saint Pierre venait juste de descendre du ciel... et suite à cela, création officielle des Etats Pontificaux (à l'époque la moitié de la péninsule italienne) suite à la reconnaissance de ceux-ci par Pépin...
  • Paul 1er : (757-767) frère d'Etienne II
  • Constantin II : (767) antipape - élu par l'aristocratie à la mort de Paul 1er, renversé par les lombards qui lui crevèrent les yeux.
  • Philippe : (767) antipape
  • Étienne III : (767-772) : Concile de Latran, les laïcs n'ont plus le droit de participer à l'élection du pape (en théorie)
  • Adrien 1er : (772-795) : 2ème concile de Nicée (787), principale décision : les anges n'ont pas de sexe !
  • Léon III : (795-816) : accusé d'adultère et de parjure. Couronnera Charlemagne en 800.
  • Étienne IV : (816-817) : réinstallé dans ses fonctions par Charlemagne après avoir été chassé de Rome
  • Pascal 1er : (817-824) : A sa mort la population romaine empêcha les prélats d'enterrer ce pape dans la basilique Saint-Pierre.
  • Eugène II : (824-827)
  • Valentine : (août-sept 827) Ce n'est pas une blague, un pape a réellement porté ce nom ! bien que certaines listes indiquent Valentin. 40 jours de règne.
  • Grégoire IV : (827-844)
    • Le Concile d'Aix-la-Chapelle (836) admet ouvertement qu'avortements et infanticides ont lieu dans les couvents et monastères pour dissimuler "les actes des clercs qui ne vivent pas le célibat".
  • Jean VIII : (844) antipape
  • Serge II : (844-847)
  • Léon IV : (847-855)
    • certains situent en 855 la mort de la papesse Jeanne qui aurait régné sous le nom de Jean l'Anglais, Jean l'Angélique ou Jean VIII - voir aussi en 1100
  • Benoît III (ou Bénédict) : (855-858)
  • Anastase III (dit le bibliothécaire) : (855) antipape, candidat de l'empire contre Benoît III, il devient le collaborateur de Nicolas 1er. D'après certains auteurs, il est supposé être "la papesse Jeanne"
  • Nicolas 1er : (858-867) Se déclare "le représentant de Dieu sur terre"
  • Adrien II : (867-872) marié, une fille, élu à 80 ans
  • Jean VIII : (deuxième du nom) (872-882) assassiné à coups de marteau.
  • Marin 1er : (882-884) fils de prêtre
  • Adrien III : (884-885) : Pape sur lequel on ne sait pas grand chose ce qui n'empêcha pas l'église de le béatifier. A la mort d'Adrien III, vraisemblablement assassiné, les moines de l'abbaye de Modène disparurent avec ses objets de valeurs, tandis que les foules pillaient sa basilique du Latran
  • Étienne V : (885-891)
  • Formose : (891-896) fils de l'évêque Adrien. Etienne VI lui fit un procès pour offense... neuf mois après sa mort... (et en présence de son cadavre exhumé assis sur une chaise) Il fut condamné à l'amputation des trois doigts avec lesquels il consacrait, puis sa dépouille fut jeté dans une fosse commune, puis déterrée quelques jours après pour être jetée dans le Tibre.
  • Boniface VI : (896) Ne régna que 15 jours
  • Étienne VI : (896-897) victime d'une insurrection populaire, il fut déshabillé de force, revêtu d'un froc de moine, emprisonné puis étranglé
    • les successeurs de ce pape réhabilitent Formose, récupère le cadavre qui avait été repêché par des pêcheurs et le rapporte dans la Basilique St-Pierre d’où il ne bougera plus. Le concile décide qu’il sera désormais interdit d’intenter des procès contre les morts et de brutaliser les évêques au cours des assemblées
  • Romain : (août-nov 897)
  • Theodore II : (3 semaines en nov-dec 897) assassiné
  • Jean IX : (898-900)
  • Benoît IV (ou Bénédict) : (900-903)
  • Léon V : (juill-dec 903) élu pour trois mois !... emprisonné puis étranglé par l'antipape Christophore (qui sera lui-même arrêté et exécuté sur l'ordre de Serge III)
  • Chistophore (ou Christophe) : (903-904) antipape, exécuté également sur ordre de Serge III

Période dite de Pornocratie

durant cette période, les papes vont être constamment sous "influences féminines"

  • Serge III : (904-911) Ce pape après avoir fait tuer ses deux prédécesseurs laissera le comte Théophylacte de Tusculum devenir le chef de l'aristocratie romaine et prendre le contrôle de la papauté romaine, assisté de sa femme Théodora, et de ses filles : Théodora la jeune et Marozia (duchesse de Toscane) qui deviendra la maîtresse du pape. Ils eurent un fils ensemble qui deviendra le pape Jean XI
  • Anastase III : (911-913)
  • Lando (ou Landon) : (913-914) élu grâce comte Théophylacte et amant de Théodora. Régna 6 mois et 10 jours, mais c'est à peu près tout ce qu'on sait sur lui...
  • Jean X : (914-928) : arrêté et assassiné (étouffé sous un coussin) dans sa prison sur l'ordre de dame Marozia, (il était pourtant l'amant de sa mère)
  • Léon VI : (mai-dec 928) : 7 mois de règne fantoche. Mort de vieillesse (rare !) C'est en fait Marozia qui gouverne
  • Étienne VII : (929-931) : Fantoche, c'est en fait toujours Marozia qui gouverne. Serait mort de vieillesse sans qu'on en ait la certitude
  • Jean XI : (931-935) Fils du pape Serge III et de Marozia, élu à 20 ans, "gouvernera" sous l'influence de sa mère, puis une fois cette dernière jetée en prison, sous celle de son demi-frère Albéric II.
  • Léon VII : (936-939) nommé et contrôlé par Albéric II
  • Étienne VIII (ou IX) : (939-942) nommé et contrôlé par Albéric II, il lui prend l'envie de se débarrasser de cet encombrant protecteur. Ce fut un échec, Etienne IX eut le nez coupé et mourra de ses blessures.
  • Marin II : (ou Martin III) (942-946) troisième pape nommé et contrôlé par Albéric II
  • Agapet II (ou Agapit): (946-955) quatrième pape nommé et contrôlé par Albéric II, lequel Albéric mourant fait jurer Agapet de choisir comme successeur son propre fils Octavien !
  • Jean XII : (955-963) Octavien, comte de Tusculum, change de nom pour ne pas porter le prénom d'un empereur paien, fils incestueux d'Albéric II et de Marozia, pape à 18 ans (ou 17 ou 16 selon certaines sources), bisexuel il fit du Latran une "sorte de lupanar". Déposé en 963 par OTHON, celui-là même qu'il avait sacré empereur deux ans plus tôt, il est remplacé par Léon VIII, mais les romains n'appréciant pas ce dernier le font déposer et rappelle Jean XII qui mourra en 964 à 27 ans battu à mort par un mari jaloux !

fin de la période dite de pornocratie

  • Léon VIII : (963-964) antipape nommé par l'empereur Othon, déposé en 965
  • Benoît V (ou Bénédict): (mai-juin 964)
  • Jean XIII : (965-972) exilé pendant un mois, il finit par revenir à Rome
  • Benoît VI (ou Bénédict) : (973-974) au bout de 17 mois de pontificat, il est interné et étranglé à Rome au Château St Ange
  • Boniface VII : (974 puis 984-985) antipape. Prend la place de Benoît VI qu'il fit étrangler avant de s'enfuir à Constantinople avec le trésor du vatican. A son retour il fait enfermer et peut-être assassiner Jean XIV
  • Benoît VII (ou Bénédict) : (974-983) déposé en 975, puis siège à nouveau en 976
  • Jean XIV : (983-984) De son vrai nom Pierre Campanora, modifie son prénom à cause de la superstition lié a celui qui porterait le nom de Pierre II. Cela lui porta chance : il fut emprisonné puis étranglé sur ordre de l'antipape Boniface VII
  • Jean XV : (985-996) fils du prêtre Léon
  • Grégoire V : (996-999) De son vrai nom, Bruno de Carinthie et premier pape germanique (à 23 ans), il préférera changer de prénom. Meurt empoisonné (ou de la malaria, selon les historiens)
  • Jean XVI : (996-998) antipape (contre Grégoire V) on lui arracha les yeux et la langue et on lui coupa le nez et les oreilles... il survécut parait-il à tout cela (?) jusqu'en 1013 dans une abbaye.,
  • Sylvestre II : (999-1003) De son vrai nom, Gerbert d'Aurillac, ce fut le premier pape français. Il fut déclaré rétroactivement le "pape de l'an 1000", il a sa statue à Aurillac
  • Jean XVII : (juin-dec 1003)
  • Jean XVIII : (1003-1009)
  • Serge IV : (1009-1012)
  • Benoît VIII (ou Bénédict) : (1012-1024) entra dans l'histoire comme le pape qui interdit le duel aux ecclésiastiques.
  • Grégoire VI : (1012) antipape
  • Jean XIX : (1024-1033)
  • Benoît IX (ou Bénédict) : (1032-1044, avr-mai 1045, 1047-1048), pape à 12 ans ! Récupéra le siège papal deux fois, abdiqua trois fois (dont une première fois après avoir "vendu" le Saint-Siège à son parrain, une seconde fois (1045) pour se marier). Organisait des "orgies homosexuelles" dans ses palais
  • Sylvestre III : (janv-mars 1045) antipape destitué après 50 jours de pontificat
  • Grégoire VI : (1045-1046) Achète son titre de pape en payant Benoit IX, son filleul, l'empereur d'Occident Henri III apprenant la manœuvre le fait déposer et l'exile.
  • Clément II : (1046-1047) empoisonné (peut-être par Benoît IX qui reprend sa place jusqu'en 1048)
  • Damase II : (juill-août 1048) ne régna que 23 jours, mourut de la malaria.
  • Léon IX : (1049-1054) Vers 1051, Pierre Damien compose "Le Livre de Gomorrhe" où il décrit de façon détaillée les différentes variétés de rapports homosexuels. Il accuse certains prêtres d'être homosexuels et de se confesser entre eux pour éviter d'être repérés et bénéficier ainsi de pénitences plus légères. Le pape Léon IX refuse toutefois d'accéder à sa demande, à savoir les exclure de l'Eglise... quant au dénommé Pierre Damien il fut ensuite béatifié...

1054 : Schisme d'orient

Le 14 juillet 1054, le pape Léon IX est excommunié par Michel Cerularius patriarche de Constantinople qui est lui-même excommunié par le légat du Pape. La chrétienté se scinde entre catholiques et orthodoxes. La crise couvait depuis de nombreuses années. Parmi le reproches que les orthodoxes firent à l'église de Rome, certains font sourire : par exemple, utiliser du pain sans levain pour l'Eucharistie, ou se raser la barbe...

  • pas de titulaire du poste pendant un an
  • Victor II : (1055-1057) mort de la malaria. (pape allemand, il n'y en aura pas d'autres avant Benoit XVI )
  • Étienne IX : (1057-1058) mort de la malaria
  • Benoît X (ou Bénédict) : (1058) antipape mais béatifié, intronisé de force, déposé par Pierre Damien et Gérard de Bourgogne qui prend sa place sous le nom de Nicolas II suite à une élection arrangée.
  • Nicolas II : (1058-1061)
  • Alexandre II : (1061-1073)
  • Honoré II : (d.n.i.-1071)(1061-1064) antipape contre Alexandre II. Il prit Rome en 1062. Déposé par Alexandre II, il restera néanmoins évêque de Parme jusqu'à sa mort.
  • Grégoire VII : (d.n.i.)(1073-1085) oblige les prêtres au célibat. ("Les prêtres doivent tout d'abord s'échapper des griffes de leurs femmes") En 1076, la diète de Worms déposa Grégoire comme "hérétique, magicien, adultère, flatteur de la populace, usurpateur de l'Empire, bête féroce et sanguinaire" ! on lui cherche un successeur. Le pape répond en excommuniant tous les évêques qui avaient assisté à la diète de Worms, en excommuniant et en déposant l'empereur, et en défendant à ses sujets de lui obéir. Les évêques retournent alors leur veste et implore le pardon du pape. Promulgue le didactus papae encore en vigueur aujourd'hui :
    • Seule l'Église romaine est fondée par Dieu
    • Seul l'évêque de Rome a le droit de s'appeler œcuménique
    • Lui seul peut nommer, déposer ou gracier les évêques
    • Tous les princes doivent baiser les pieds du pape
    • Le pape a le droit de déposer les empereurs
    • Personne ne peut invalider ses décisions, lui seul peut invalider tous les jugements
    • Il ne peut être jugé par personne
    • l'Église romaine ne s'est jamais trompée et, selon le témoignage de la Bible, ne se trompera jamais.
  • Clément III : né en 1023 (1080-1100) antipape : attention aux épisodes : élu en 1080, chassé de Rome en 1084, revient en 1085, chassé de Rome (bis) en 1090, revient en 1091, chassé de Rome (ter) en 1097)
  • Victor III : né en 1027 (1086-1087)
  • Urbain II : né en 1042 (1088-1099) : organise une croisade contre les turcs. Avait des prêtres dont les femmes étaient vendues comme esclaves et les enfants abandonnés.
  • Pascal II : (né v.1050) (1099-1118) Créa l'ordre des Chevaliers Teutoniques et celui des Templiers. Les empereurs Henri VI et Henri V nommèrent contre lui un nombre impressionnant d'antipapes.
  • Jean : (1100) : Antipape non reconnu comme tel par l'église ! Lors de la procession qui suivit l'élection du pape, on s'aperçut qu'il s'agissait d'une femme et qu'elle était enceinte ! La papesse Jeanne fut traînée hors de Rome et lapidée. (Source : "Encyclopædia Universalis".) L'histoire est niée par l'église moderne mais fut néanmoins reconnue par le concile de Latran et citée par diverses sources religieuses. Certains situent cet épisode à une date différente (855, 885, 1087) à moins qu'il y ait eu deux papesses ? 
  • Theodoric : (d.n.i.-1102)(1100-1101) antipape élu à la mort de Clément III, capturé par les troupes de Pascal II et enfermé à vie dans un monastère
  • Albert : (d.n.i.-d.d.i.)(1102) antipape, l'aventure dure peu de temps, arrêté, défroqué en public devant Pascal II et enfermé à vie dans un monastère. (un de plus)
  • Sylvestre IV : (né v.1050, d.d.i)(1105) antipape nommé par l'empereur Henri V pour s'opposer à Pascal II, mais se soumet à ce dernier
  • Gélase II : né v.1058, (1118-1119) emprisonné le lendemain de son élection, libéré par la foule, poursuivi par les troupes de l'empereur Henri V qui veulent installer Grégoire VIII à sa place, cherche protection en France auprès du roi Louis VI le gros et meurt d'épuisement à l'abbaye de Cluny.
  • Grégoire VIII : (d.n.i.-d.d.i.)((1118-1121) antipape. Arrêté par les troupes de Calixte II, on trouva malin de le promener dans toute la ville assis à l'envers sur un chameau afin de l'humilier. Il sera ensuite enfermé jusqu'à sa mort.
  • Calixte II : né en 1050 (1119-1124). Selon la légende, Goldevaine de Navarre, nonne défroquée lui aurait demandé audience afin qu'un miracle puisse la guérir de sa laideur, le pape la garda auprès de lui et elle devint sa maîtresse.
  • Célestin II : (d.n.i.-d.d.i.)(élu réguliérement en 1124) (écarté de la liste officielle des papes) il est attaqué le lendemain de son élection par des hommes de main à la solde de son rival. Blessé, il abdique, et est aussitôt remplacé par Honorius II
  • Honoré II (Honorius) : (d.n.i)(1124-1130)
  • Innocent II : (d.n.i)((1130-1143)
  • Anaclet II : (d.n.i)(1130-1138) antipape contre Innocent II. Excommunié par le concile de Pise en 1134.
  • Victor IV : (d.n.i.-d.d.i.)(1138) antipape, succède pendant deux mois à Anaclet II puis se soumet.
  • Célestin II : (d.n.i)(1143-1144) cinq mois de règne
  • Lucius II : (d.n.i) (1144-1145) veut mater militairement le sénat romain qui s'oppose au pouvoir du Pape, reçoit une pierre alors qu'il est à la tête de ses troupes et meurt de ses blessures.
  • Eugène III : (d.n.i)(1145-1153) prêcha la 2e croisade (qui fut un échec)
  • Anastase IV : (d.n.i) (1153-1154)
  • Adrien IV : (né v.1100)(1154-1159) Un pape... anglais (le seul)!
  • Alexandre III : (né v.1100) (1159-1181)
  • Victor IV : (d.n.i.-d.d.i.)((1159-1164) antipape contre Alexandre III
  • Pascal III : (1100-1168)(1164-1168) antipape contre Alexandre III
  • Calixte III : (d.n.i.-1183)(1168-1178) antipape, succède à Pascal III contre Alexandre III. Il se soumet en 1178.
  • Innocent III : (d.n.i.-d.d.i.)(1179-1180) antipape, condamné à l'enfermement à vie
  • Lucius III : (d.n.i.)(1181-1185)
  • Urbain III : (né v. 1120) (1185-1187)
  • Grégoire VIII : (né v. 1110)(1187) Prêche la troisième croisade
  • Clément III : (d.n.i.) (1187-1191) Prêche la troisième croisade
  • Célestin III : né vers 1106, (1191-1198) Elu à 85 ans
  • Innocent III : né en 1160, (1198-1216) Pape à 37 ans. Responsable du massacre des albigeois et de la 4ème croisade. Meurt de la malaria
    • 1204 La 4ème croisade fait met à sac la ville de Constantinople, sans une surenchère de violences et d'atrocités.
    • 1215 Concile de Latran (Latran IV) : Première apparition de la charge de "curé" affecté à une paroisse (du latin "cura animarum"). Le mariage religieux avec publication des bans devient obligatoire. Impose aux juifs et aux musulmans le port d'un insigne distinctif.
  • Honoré III : (né vers 1160), (1216-1227). Lancement et échec de la 5ème croisade
  • Grégoire IX : né en 1170, (1227-1241). Excommunie l'empereur Frédéric II pour l'obliger à partir en croisade. Création officielle de l'Inquisition (1231)
  • Célestin IV : (d.n.i.), (oct-nov 1241) Pape pendant 17 jours. (on dit qu'il était vieux et malade au moment de son élection)
  • Innocent IV : né entre 1180 et 1190, (1243-1254) autorise l'inquisition à pratiquer la torture. Excommunie l'empereur Frédéric II. Lancement (et échec pitoyable) de la 7ème croisade
  • Alexandre IV : né vers 1199, (1254-1261). Responsable de l'instauration de l'inquisition en France
  • Urbain IV : né en 1195, (1261-1264) Son élection fut laborieuse, il ne restait que 8 cardinaux électeurs et il leur fallut 3 mois pour prendre une décision.
  • Clément IV : né près de Nîmes un 23 novembre à la fin du XIIe siècle (mais on ne sait pas l'année), (1265-1268), marié deux filles. Ancien militaire et secrétaire de Louis IX (St Louis) Lancement (et échec) de la 8ème croisade.
  • pas de titulaire du poste entre nov-1268 et sept 1271
    • en 1268, à Viterbe, dans le Latium. Las de délibérations aussi interminables que stériles, les habitants décidèrent de placer les cardinaux électeurs au pain sec et à l'eau - et sous clé ("cum clave", auquel on doit "conclave"). L'élu, Grégoire X, érigea aussitôt cet enfermement en principe.
  • Grégoire X : né en 1210, (1271-1276) Au moment de son élection il n'est ni cardinal, ni prêtre.
  • Innocent V : né vers 1225, (janv-juin 1276)
  • Adrien V : né en 1205, (juill-août 1276) mourut 36 jours après son élection sans être intronisé
  • Grégoire XI : Ce neveu du pape Grégoire X aurait été élu pape le 5 septembre 1276 sous le nom de Grégoire XI avant de mourir subitement dès le lendemain. Le 8 septembre était élu Jean XXI.
  • Jean XXI : né en 1220, et unique pape portugais (1276-1277) ophtalmo avant d'être pape. Tué par la chute d'un plafond. Pourquoi Jean XXI alors qu'il n'y a jamais eu de Jean XX ? Mystère (Ces gens là ne savent pas compter !)
  • Nicolas III : né entre 1210 et 1220, (1277-1280). Mort d'apoplexie. Dante a placé ce pape dans son "enfer" en raison de son népotisme et de sa rapacité.
  • Martin IV : né en 1210 dans la Brie (1281-1285)
  • Honoré IV : né en 1210, (1285-1287)
  • Nicolas IV : né en 1227, (1288-1292)
  • pas de titulaire du poste pendant 2 ans
  • Célestin V : né en 1209, (juill-dec 1294) élu plus ou moins contre sa volonté, abdique après 6 mois, conscient qu'il n'est pas fait pour le poste, se retirera dans un ermitage où il mourût en 1296 (officiellement d'une infection suite à un abcès, mais sans doute très aidé par son successeur)
  • Boniface VIII : né en 1235, (1294-1303) : Prétend que son sacerdoce spirituel lui donne autorité sur les princes de ce monde. (Bulle unam sanctam, 1301) Du coup Philippe le Bel, le fait prisonnier (afin de le faire accuser d'hérésie) le 8 septembre 1303 à Anagni (près de Rome), le pape est passé à tabac (giflé avec un gantelet de fer), libéré le lendemain par la population, il regagne Rome et meurt un mois plus tard.
  • Benoît XI (ou Bénédict) : né en 1240, (1303-1304). Meurt d'une indigestion de figues fraîches (empoisonnées ?)
  • Clément V : né vers 1264 en Gascogne (1305-1314). Il transfère le siège papal en Avignon en 1309. Fit preuve d'un soutien quasi inconditionnel au roi de France, Philippe de Bel. Convoque un concile à Vienne (France) uniquement pour mettre les Templiers hors la loi, leurs confisquer leur immenses richesses et les condamner à être brûlés vifs. Le grand maître, Jacques de Molay, maudit le pape et le roi de son bûcher sous le Pont Neuf à Paris : ni l'un ni l'autre ne passèrent l'année.
  • vacance du siège pendant deux ans, il fallut tout ce temps pour désigner Jean XXII
  • Jean XXII : né en 1245 à Cahors, (1316-1334) : Excommunie Louis II de Bavière. Déclare hérétiques ceux qui donnent trop d'importance à la pauvreté du Christ !
  • Nicolas V : (né en 1275 † 1333) (1328-1330) antipape élu contre Jean XXII. Il se soumet à ce dernier en 1330. Couronnera Louis II de Bavière
  • Benoît XII (ou Bénédict): né en 1285, (1334-1342) Evêque et inquisiteur de Pamiers dans son Ariège natal ou il se fait remarquer par sa cruauté.
  • Clément VI : né en 1291 dans le Limousin (1342-1352)
  • Innocent VI : né en 1282 dans le Limousin (1352-1362)
  • Urbain V : né en 1309 dans le Languedoc, (1362-1370) premier pape barbu.
  • Grégoire XI : né en 1331, (1370-1378) Cardinal à 17 ans, pape à 39 ans. Sous la contrainte déménage la papauté d'Avignon à Rome. Originaire du Limousin (lui aussi) il aimait tellement sa province natale qu'avant de mourir il nomma cardinaux huit limousins dont cinq de ses parents.

Début du Grand Schisme d'Occident

Il va y avoir 2 voire 3 papes, un en Avignon, un autre à Rome, et un autre à Pise…

 

  • Urbain VI (Rome) : né en 1318, (1378-1389). Au conclave de 1378 qui élira Urbain VI, les cardinaux français font sécession et élisent l'un d'entre eux sous le nom de Clément VII, c'est le début du grand schisme d'Occident.
  • Clément VII (Avignon) : né en 1342, (1378-1394) antipape. Meurt d'apoplexie
  • Boniface IX (Rome) : né en 1350, (1389-1404) élu pape à l'âge de 30 ans
  • Benoît XIII (ou Bénédict) (Avignon) : né en 1328 (1394-1423) antipape
  • Innocent VII (Rome) : né en 1336, (1406-1406)
  • Grégoire XII (Rome) : né en 1325,† 1417) (1406-1415) déposé en 1407, mais démission effective en 1415 "pour le bien de l'Église" dans une lettre aux évêques réunis en concile à Constance
  • Alexandre V (Pise) : né en 1340, (1409-1410) élu par le concile de Pise, probablement empoisonné par son successeur
  • Jean XXIII (Pise) : (né v. 1360, † 1419) (1410-1415) antipape (fait emprisonner Alexandre V pour occuper la fonction à sa place) déposé par le concile de Constance (qu'il avait convoqué) comme "forban et sodomite" d'autres disent qu'il aurait démissionné... Prisonnier trois ans en Bavière, il rachète sa liberté et fait allégeance à Martin V qui le nomme cardinal, mais meurt (empoisonné ?) peu de temps après. (il y a donc eu 2 Jean XXIII)
  • Clément VIII (Avignon) (1369-1446) antipape de 1423 à 1429. En 1929 fait allégeance à Martin V qui le nomme évêque de Majorque. C'est la fin du Grand Schisme d'Occident, enfin presque puisque l'un des électeurs de cet antipape ayant décrété l'élection invalide réunit un autre conclave qui élu Benoît XIV ! à noter que ce Pape d'Avignon, ainsi que le suivant ne figure pas dans toutes les listes (?)
  • Benoît XIV (?-?) (Avignon) antipape en 1425 (contre Clément VIII), puis disparaît de la circulation.

Fin du Grand Schisme d'Occident

Une certaine littérature avance que l'antipape Benoît XIV aurait nommé des cardinaux qui auraient continué la lignée d'Avignon. On parle ainsi d'un Benoît XV (1437-1470), d'un Benoît XVI (1470-1499) et d'autres à leur suite, tout cela sans source historique fiable.

Il n’y a de nouveau qu’un Pape !

  • Martin V : né en 1368. (1417-1431) Convoque le concile de Bâle mais meurt d'apoplexie avant le début des travaux. Restera dans l'histoire comme celui "qui obligea les ecclésiastiques à porter des habits propres !"
  • Eugène IV : né en 1383, (1431-1447) Auteur en 1442 de la bulle "Cantate Domino" qui dit : "La sainte Eglise romaine croit fermement, professe et prêche qu’aucun de ceux qui vivent en dehors de l’Eglise, non seulement les païens, mais aussi les juifs ou les hérétiques et les schismatiques, ne peut avoir part à la vie éternelle, mais qu’ils iront au feu éternel "préparé pour le diable et ses anges" Mt 25, 41?, sauf si, avant la fin de leur vie, ils sont réunis à l’Eglise."
  • Félix V : né en 1383, (1439-1449) duc Amédée VIII de Savoie - le dernier des antipapes historiques, (à Bâle !) marié (1 fils)
  • Nicolas V : né en 1398, (1447-1455) le 8 janvier 1454, adresse une bulle au roi Alphonse V du Portugal, et lui confirme l'autorisation de conquérir la Guinée avec toutes ses conséquences (dont la traite des Noirs).
  • Calixte III (Alphonse Borgia) : né en 1378, (1445-1458) Oncle du futur Alexandre VI (Rodrigo Borgia)
  • Pie II : né en 1405, (1458-1464) Ecrit des textes « déplacés » …qu'il reniera une fois entrée dans les ordres. Il s'oppose aux trafics d'esclaves et aux persécutions des juifs. Son plus grand échec reste sa tentative de conversion de Mahomet II, le sultan de l'Empire Ottoman.
  • Paul II : né en 1417, (1464-1471) Ouvertement homosexuel, meurt suivant les sources soit d'une indigestion de melons, soit d'apoplexie.
  • Sixte IV : né en 1414 (1471-1484) Proxénète (les prostituées romaines lui versaient annuellement 20.000 ducats) Bisexuel, s'amusait aussi avec quelques adolescents, il en fit nommer deux comme cardinaux. Au XVIe sicle, la théologien Balaeus révéla que Sixte IV aurait donné aux cardinaux "l'autorisation de pratiquer la sodomie pendant les périodes de grandes chaleurs". Nomma l'infâme Torquemada Grand Inquisiteur en Espagne. Sinon, la Chapelle Sixtine lui doit son nom, il l'a fit restaurer entre 1477 et 1480.
  • Innocent VIII : né en 1432, (1484-1492) plusieurs enfants illégitimes (7 ?), bisexuel. Il demandera d'intensifier la "chasse aux sorcières", fera publier un décret obligeant tous les juifs d'Espagne à choisir entre la conversion ou l'exil. (Plus de 160 000 juifs quittent le pays)
  • Alexandre VI (Rodrigo Borgia) : né en 1435, (1492-1503) Neveu de Calixte III, évêque à 24 ans sans avoir jamais été prêtre et cardinal à 35 ans. Père de cinq enfants, dont César Borgia. Bisexuel. Le jour même où il a été consacré pape, il nommait son fils, César, archevêque, et ensuite cardinal. Eut des rapports incestueux avec sa fille, Lucrèce Borgia. Auteur d'une bulle qui partage officiellement l'Amérique du Sud entre espagnols et portugais. Mourut empoisonné (par erreur ?) avec un breuvage destiné à ses "invités".
  • Pie III : né en 1439, (sept-oct 1503) Neveu de Pie II. Refusa plusieurs fois le poste se trouvant trop vieux. Il finit par accepter en 1503 mais ne régna que 26 jours (probablement empoisonné).
  • Jules II : né en 1443, (1503-1513) 3 filles illégitimes - fait du Vatican, la première puissance de la péninsule italienne - Caractériel, frappa un jour Michel-Ange à coup de bâton, parce que ce dernier ne peignait pas le plafond de la chapelle Sixtine assez vite... Du coup Michel-Ange partit faire ses valises, mais le pape lui envoya un émissaire avec 5000 ducats pour se faire pardonner. Le peintre se remit donc au travail pour se faire à nouveau engueuler le lendemain... Autoritaire, belliqueux, intrigant, il est aussi célèbre pour avoir fondé en 1506 la garde suisse qui à l'époque était une véritable armée. En 1510, le pape Jules II fit construire un bordel strictement réservé aux chrétiens. Fut le dernier pape barbu. Mourut d'une mauvaise fièvre à 70 ans.
  • Léon X : né en 1475, (1513-1521) : (Jean de Médicis) Protonotaire apostolique à l'âge de 8 ans, cardinal à quatorze ans, pape à trente-huit ans, autorisa la traite des noirs (affirmant sans rire qu'il s'agissait là d'une "œuvre évangélisatrice" - excommunia Luther qui avait dénoncé la pratiques des indulgences (1521) - ouvertement homosexuel, il célébra son couronnement en privé avec son amant et par la suite le fit cardinal. Ce dernier tentera de l'assassiner en demandant à son médecin chargé de soigner les hémorroïdes du pape, de lui mettre du poison dans l'anus. Le courrier fut intercepté, le médecin écartelé, l'amant put fuir mais fut retrouvé, torturé puis tué par la suite. Il fit aussi dans le mécénat encourageant notamment Michel-Ange et Raphaël. Fit aussi en 1520 cette étrange déclaration "On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches." (Quantum nobis nostrisque ea de Christo fabula profuerit, satis est omnibus seculis notum) - Les caisses du Vatican étant vides, Léon X se montrera astucieux : il eut la brillante idée de créer 30 nouveaux postes de cardinaux et de les vendre à fort prix pour remplir ses coffres... Meurt de la malaria.
    • Rédigea la camera taxe ou camera taxae dont voici quelques extraits :
      • Art.1) Un ecclésiastique qui commet un péché charnel avec les propres sœurs, filles, cousines, nièces ou avec une autre femme, sera acquitté derrière le paiement de 67 livres.
      • Art.2) Si un ecclésiastique demande l’absolution pour avoir commis des péchés contre nature avec un enfant ou avec une bête pourra l’obtenir en payant 131 livres.
      • Art.5) Aux prêtres est permis de vivre en concubinage avec les propres parents derrière le paiement de 76 livres.
      • Art.9) Si un prêtre tue un laïque, il peut avoir l’absolution en versant la somme de 15 livres.
      • Art.10) Si l’assassin a tué deux ou plus personnes le même jour, il paiera 15 livres comme s’il en avait tué un seul
      • Art.14) Pour l’homicide d’un frère, d’une sœur, du père ou de la mère, il faudra payer 17 livres.
      • Art.18) Celui qui veut se garantir l’absolution pour tous les homicides qu’il pourra commettre en futur, paiera 168 livres.
      • Art.29) Le fils bâtard d’un prêtre qui veut succéder à la place de son père dans ses fonctions religieuses, paiera 27 livres

1521 : naissance de la Réforme avec l'excommunication de Luther.

  • Adrien VI : né en 1459, (1522-1523), ancien inquisiteur
  • Clément VII : né en 1479, (1523-1534) excommunie le roi d'Angleterre Henri VIII, ce qui provoque la naissance de l'église anglicane.

1534 : naissance de l'église Anglicane.

  • Paul III : Né le 29 février 1468. (1534-1549) Avant d'être Pape, livre ses sœurs à Borgia pour être nommé cardinal (il le sera à 25 ans !), eut 3 fils et une fille illégitimes avec laquelle il eut des rapports incestueux. En 1548 a affirmé (en privé, au duc Mendoza, ambassadeur d’Espagne) la non-existence du Christ "N'ayant pu découvrir aucune preuve de la réalité historique de Jésus Christ de la légende chrétienne, j'étais dans l'obligation de conclure à un dieu solaire mythique de plus". Féru d'astrologie il ne prend aucune décision avant d'interroger les astres.
    • Concile de Trente en 1545
  • Jules III : né en 1487, (1550-1555) Ouvertement homosexuel, son pontificat est plus marqué par les fêtes, festivals, chasses, courses et autres parties que par la conduite des affaires de l'église. Se fit remarquer en nommant cardinal le domestique qui s'occupait de son singe apprivoisé.
  • Marcel II : né en 1501 (1555) Meurt après seulement 20 jours de règne. (Attaque cardiaque ou empoisonnement ?)
  • Paul IV : né en 1476, (1555-1559) Auteur en 1555 de la bulle "Cum nimis absurdum" qui dit "Il nous paraît absurde et inadmissible d'étendre la charité et la tolérance chrétiennes aux juifs, condamnés par Dieu, à cause de leurs péchés, à la servitude éternelle." A envoyé plusieurs centaines de moines au bagne et obligé les Juifs à porter un uniforme pour qu'on les reconnaisse dans la rue. Cette coquetterie vestimentaire était en quelque sorte l'ancêtre de l'infâme étoile jaune qui, 400 ans plus tard, allait condamner des millions de personnes à la mort, pendant que le gentil pape Pie XII regarderait pieusement ailleurs. A la mort de Paul IV, le peuple romain fait la fête, jette sa statue dans le Tibre et incendie la prison des inquisiteurs.
  • Pie IV : né en 1499 (1559-1565). Elu après 4 mois de conclave, père de 3 enfants naturels. Mort d'épectase dans les bras d'une courtisane (Elvira Cagliari ?) (et non pas d'une fièvre comme l'indiquent certaines biographies)
  • Pie V : né en 1504, (1566-1572) Inquiet des conséquences de l'invention de l'imprimerie, le pape crée l'index qui édite régulièrement une liste de livres interdits (l'index perdurera jusqu'en 1961) - Et attention changement de couleur : précédemment les papes portaient une soutane rouge, désormais ce pape, ancien dominicain, imposera la couleur de son ordre, le blanc ! Il chasse les courtisanes de Rome et oblige les cardinaux à la continence.
  • Grégoire XIII : né en 1502, (1572-1585) Un fils illégitime - Il a laissé son nom au calendrier dit grégorien, en décidant que le lendemain du 4 octobre 1582 serait le 15 octobre !
  • Le 24 août 1572. Nuit de la Saint-Barthélemy : Massacre de 20 000 protestants, hommes, femmes et enfants, en une seule nuit sur ordre direct de ce pape (il organisa même des festivités pour célébrer le massacre) que les catholiques continuent d'honorer (tombe pharaonique à Saint-Pierre de Rome...)
  • Sixte V : né en 1520, (1585-1590) - Sixte V (ou Sixte-Quint) ancien cordelier, et ancien inquisiteur à Venise (remarqué pour sa cruauté) assistait joyeusement aux exécutions en se faisant porter à manger car "ces actes de justice lui donnaient de l'appétit". Après l'exécution d'une sentence il dit : " Dieu soit béni pour le grand appétit avec lequel j'ai mangé ". Sixte-Quint, déclara en 1587, par sa lettre du 25 juin à son nonce en Espagne, qu’il fallait démarier tous ceux qui n’avaient pas de testicules. A l'annonce de sa mort, le romains firent la fête et déboulonnèrent sa statue.
  • Urbain VII : né en 1521, (1590) Son règne ne dura que 9 jours (mort de la malaria)
  • Grégoire XIV : né en 1535, (1590-1591) Excommunia Henri IV
  • Innocent IX : né en 1519, (oct-nov 1591) Prend froid on voulant effectuer le "pèlerinage des 7 églises", se soigne mal et décède après 2 mois de pontificat.
  • Clément VIII : né en 1536, (1592-1605) Responsable de l'exécution sur le bûcher de Giordano Bruno en 1600 (lequel avait été auparavant excommunié de l'église luthérienne), autorise la consommation du café.
  • Léon XI : né en 1635, (1605) Il s'enrhume en prenant possession de ses appartements, se soigne mal et décède après 27 jours de pontificat.
  • Paul V : né en 1552, (1605-1621)
  • Grégoire XV : né en 1554, (1621-1623) Elu par acclamations, il modifiera la modalités du conclave (vote à bulletins secrets).
  • Urbain VIII : né en 1568, (1623-1644) En 1633 pour avoir douté de la théorie géocentrique de Ptolémée, Galileo Galilei est forcé à se rétracter.
  • L'Église catholique sera très lente à admettre le fait que la Terre tourne bien autour du soleil. Jusqu'en 1757, la Congrégation de l'Index interdira la parution d'ouvrages "traitant du mouvement de la terre". Ce pape interdira l'usage du tabac.(1642) Par contre en 1639, il interdit la mise en esclavage des populations indigènes du Brésil, du Paraguay et des Caraïbes. Quand un morceau de musique plaisait bien au pape Urbain VIII, celui-ci en interdisait toute copie voulant s'en réserver l'exclusivité, un certain nombre de chef d'œuvres furent ainsi perdus à jamais, et le "miséréré" d'Allegri aurait connu le même sort si Mozart ne l'avait pas restitué de mémoire
  • Innocent X : né en 1574, (1644-1655), la réalité du pouvoir est dans les mains de sa belle soeur, Olimpia Maidalchini

 

1648 : fin de la guerre de 30 ans - Jusqu’à cette date, il y eut 245 papes. Parmi ceux-là, 24 papes étaient des “anti-papes”. Et selon la vérité historique qui fut longtemps tenue pour fable, il y eut une ‘papesse’. 19 papes ont quitté Rome, 35 ont régné à l’étranger, 8 papes n’ont pas régné plus d’un mois, 40 ont régné un an, 22 jusqu’à 2 ans, 54 jusqu’à 5 ans, 57 jusqu’à 10 ans, 51 jusqu’à 15 ans, 18 jusqu’à 20 ans et seulement 10 papes ont régné plus de 20 ans. Des 245 papes, 31 furent déclarés usurpateurs ou hérétiques. Tandis que parmi les papes légitimes 64 moururent d’une mort violente, 18 papes furent empoisonnés, 4 furent étranglés et 13 moururent de diverses manières

 

  • Alexandre VII : né en 1599, (1655-1667) ancien inquisiteur.
  • Clément IX : né en 1600, (1667-1669) Un pape sympa, généreux envers les pauvres, il lui arrivait de les recevoir à sa table et de servir lui-même le repas. Goinfre, il serait mort des conséquences de sa boulimie (comme Elvis Presley)
  • Clément X : né en 1590, (1670-1676) Elu à 80 ans !
  • Innocent XI : né en 1611, (1676-1689) en 1686. Deux mille Vaudois massacrés par les catholiques dans les vallées alpines sur ordre direct du Pape, qui à le toupet de se faire appeler "Innocent"
  • Alexandre VIII : né en 1610, (1689-1691)
  • Innocent XII : né en 1615, (1691-1700)
  • Clément XI : né en 1649 (1700-1721)
  • Innocent XIII : né en 1655, (1721-1724)
  • Benoît XIII : né en 1649, (1724-1730) fait fermer les bordels de Rome et interdit les jeux de loteries.
  • Clément XII : né en 1652, (1730-1740) rétablit deux choses : les jeux de loteries et la "mazzolatura" (exécution capitale par rupture des os à coups de bâton)
  • Benoît XIV : né en 1675, (1740-1758). Le conclave qui le désigna dura 6 mois. Leva en 1741 l'index sur les oeuvres de Galilée et en 1757 celui sur tous les ouvrages traitant de l'héliocentrisme.
  • Clément XIII : né en 1693, (1758-1769) Se fit remarquer en mettant à l'index les ouvrages de Voltaire et de Montesquieu mais surtout en demandant que tous les zizis et toutes les foufounes de la chapelle sixtine soit recouverts d'un voile !
  • Clément XIV : né en 1705, (1769-1774) empoisonné (à l'aide d'une pastèque) par l'officier dégustateur chargé de tester les mets
  • Pie VI : né en 1717, (1775-1799) condamne la Constitution civile et les droits de l'homme. (La notion monstrueuse des droits de l'homme). Les troupes françaises le firent prisonnier et il mourut en France en 1799
  • Pie VII : né en 1742, (1800-1823) Il fallu plus de trois mois de conclave pour élire ce pape. Fait prisonnier par Napoléon 1er de 1812 à 1814 à Fontainebleau pour l'avoir excommunié à la suite de l'annexion des Etats de l'Eglise.
  • Léon XII : né en 1760, (1823-1829) condamne la vaccination anti-variolique - (Quiconque procède à la vaccination cesse d'être un fils de Dieu, la variole est un châtiment voulu par Dieu, la vaccination est un défi contre le ciel)
  • Pie VIII : né en 1761, (1829-1830)
  • Grégoire XVI : né en 1765, (1831-1846) Qualifié d'esprit étroit et réactionnaire. Grand fumeur, il décédera d'un cancer du poumon (à 81 ans quand même !)
  • Pie IX : né en 1792, (1846-1878) Détenteur du plus long pontificat attesté historiquement (31 ans)
    • Commence très bien en signant une amnistie politique dés son intronisation)
    • inventa le dogme de l'immaculée conception (Le dogme de l’immaculée conception est souvent confondu (cf Lafargue) avec celui de la naissance virginale de Jésus (qui est tout simplement le dogme de l'Incarnation) et certains pensent que Marie elle-même serait née aussi d’une naissance virginale. Or il ne s’agit en rien de tout cela. Le dogme, promulgué en 1854 par le pape Pie IX concerne la naissance de Marie, et non celle du Christ et il affirme que tout en ayant été conçue naturellement d’un homme et d’une femme, Marie n’a pas hérité du péché originel, comme c’est le cas pour tous les humains qui viennent au monde.)
    • en 1864 ce pape en pleine forme dénoncera "Le mariage civil, la tolérance en pays catholique de rites d'autres religions, la liberté de religion, le panthéisme, le libéralisme, le socialisme, la rébellion contre un souverain "légitime", la critique au pouvoir temporel du pape, la possibilité de progresser par la raison, la non-intervention du religieux dans les sciences et la philosophie". Et afin d'être sur d'avoir toujours indubitablement raison, Pie IX proclame en 1870 le dogme de l'infaillibilité pontificale en matière de foi et de morale. Garibaldi désignait se pape sous le nom de "mètre cube de fumier". En 1881 lors du transfert de sa dépouille la population romaine tenta de s'en emparer pour la jeter dans le Tibre. Malgré tout ça, alors que ses méfaits peuvent s'assimiler à des crimes contre l'humanité, il fut béatifié par Jean-Paul II en l'an 2000.
    • Sous son pontificat, les prisons vaticanes logeaient 8 000 prisonniers politiques. Pour comprendre la criminalité de ce Pape, il suffit de se rappeler que lorsque les patriotes de l'unification italienne entrèrent dans les prisons pontificales pour libérer des dizaines de prisonniers qui y croupissaient, enchaînés depuis une si longue période qu'ils avaient perdu la vue et l'usage de leurs membres, ils trouvèrent dans ces souterrains des tas de squelettes et de cadavres en décomposition dans un mélange de soutanes de moines et de sœurs, de vêtements civils d'hommes et de femmes, d'uniformes militaires et de chaussures, comme lorsque furent libérés les camps d'extermination nazis. On y trouva aussi des jouets d'enfants, morts avec leurs parents. En 1848, la population de Rome se révolte contre la dictature papale. Le pape est chassé mais remis au pouvoir en 1849 par les troupes françaises. Les opposants sont fusillés. L'état de l'Eglise redevient une monarchie absolue dont le souverain est le pape.
    • en 1870, les troupes françaises qui assuraient la sécurité du pape, sont rappelées en France pour cause de guerre avec l'Allemagne, l'Italie en profite pour proclamer son indépendance et sa réunification. Rome est déclarée capitale de d'Italie et le Vatican restreint à ce qu'il est aujourd'hui. Pi IX fait son fier et se déclare prisonnier des lieux.
  • Léon XIII : né en 1810, (1878-1903) A sa mort, les caisses du Vatican sont vides... Parfois surnommé le pape des ouvriers, ce qui ne l'empêcha pas de condamner le socialisme...
  • Pie X : né en 1835, (1903-1914) Désapprouva la loi de séparation de l'église et de l'état en France (encycliques Vehementer nos). Condamna le "modernisme". Affirme le caractère historique des faits relatés par la Genèse ! Béatifie Jeanne d'Arc à la demande du clergé français et pour embêter les laïques.
  • Benoît XV : né en 1854, (1914-1922) Le début de son pontificat est marqué par l'irruption de la première guerre mondiale, il déclare œuvrer pour la paix, mais il doit mal si prendre, chaque camp déclarant qu'il favorise celui de l'ennemi ! Canonise Jeanne d'Arc uniquement pour satisfaire le clergé français... qui trouvait que la béatification ce n'était pas encore assez. A sa mort, les caisses du Vatican sont de nouveau vides...
  • Pie XI : né en 1857, 1922-1939) Approuvera la montée des régimes totalitaires en Europe. Création de la cité du Vatican comme état indépendant suite à la signature du concordat entre le pape et Mussolini. Ce dernier est qualifié par le pape d'homme de la providence ! En 1931 : naissance de Radio-Vatican
  • Pie XII : né en 1876, (1939-1958) Ancien nonce apostolique en Allemagne pendant la monté du nazisme, signa à ce titre en 1933 le concordat entre l'Eglise et le régime nazi. Déclara ignorer le sort des juifs pendant cette période, même après avoir été informé. Deux juifs hongrois évadés du camp d'Auschwitz (R. Vraba et A. Bestic) font parvenir au Vatican, via le Nonce apostolique de Slovaquie, un rapport détaillé sur la situation dans le camp, le rapport sera enterré. Lorsque les juifs de Rome sont raflés en plein ghetto, le 16 octobre 1943, le pape se refuse à protester publiquement. Une note du Foreign office britannique sur le sujet décrit Pie XII comme "le plus grand couard de l'époque". A la libération protesta auprès des autorités militaires américaines de la présence de soldats de couleurs au Vatican. Condamne les prêtres-ouvriers. Dans un genre plus insolite, fut aussi le seul pape à voir des soucoupes volantes. 'En 1950, il voit le soleil "danser" plusieurs fois dans le ciel depuis les jardins du Vatican puis, lors de la grande vague d'OVNIs de 1954, il observe 2 apparitions divines "semblables à celles de Fatima"''). Mort en 1958 des conséquences d'une crise de hoquet.
  • Jean XXIII : né en 1881, (1958-1963) - en 1961 paraît la dernière édition de l'index (Index Additus Librorum Prohibitorum), qui cite comme auteurs dont l'ensemble de l'œuvre est interdite de lecture aux catholiques, entre autres : Jean-Paul Sartre, Alberto Moravia et André Gide. Par contre "Mein Kampf" d'Adolf Hitler n'a jamais figuré dans l'index...)
  • 1962 Début du concile Vatican II qui va tenter de "mettre à jour" l'église catholique
  • Paul VI : né en 1897, (1963-1978) - Le pape pèlerin. Il procéda en 1966 à l'abrogation officielle de l'index

 

  • 1970 Début du schisme "Lefebvre" évêque français traditionaliste proche de l'extrême droite et opposé aux décisions du concile Vatican II - Le schisme sera consommé en 1979 quand Lefebvre ordonnera des évêques

 

  • Jean-Paul 1er : né en 1912, (août-sept 1978) Le pape au sourire... Décéda rapidement et subrepticement après 33 jours de règne et après une violent dispute avec son secrétaire d'état...
  • Jean-Paul II : né en 1920, (1978-2005) Son élection fut une énorme surprise, qu'un évêque polonais puisse être élu alors qu'on connaît le poids énorme de la curie romaine et du collège des cardinaux italiens qui ne manquait pourtant pas de candidats. Sans qu'on puisse le prouver on parle de la main de la CIA américaine qui en le faisant élire aurait accéléré la chute du bloc communiste, notamment en déstabilisant la Pologne (c'est ce qu'on appelle la théorie des dominos). Très critiqué notamment sur son obsession moraliste en matière de sexualité... mais peut-on demander à un pape d'être autre chose qu'un pape ? Fut recalé au prix Nobel de la Paix en 2003. Anticommuniste acharné (normal pour un pape), il fut très gentil avec les dictateurs de l'autre bord, notamment Pinochet qu'il alla voir et avec lequel il vint saluer la foule au balcon. 
  • Benoît XVI : né en 1927. Elu pape le 19 avril 2005 à 18 h 43. Déjà surnommé le Pape à réaction, pour beaucoup il reste et restera le Panzercardinal Joseph Ratzinger.Il renonce et se retire pour raisons de santé le 28 février 2013.
  • François : Elu pape le 13 mars 2013. Premier pape sud-américain, premier pape non-européen depuis Grégoire III, premier pape jésuite. De son vrai nom Jorge Mario Bergoglio, né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires.

 

Les titres papaux officiels

l'appellation "Patriarche d'Occident" a été abandonnée le 22 mars 2006, mais toutes les autres restent valables !

Papes d'Alexandrie

Liste des 117 papes d'Alexandrie ici

    • Actuellement le titulaire du siège est Shenouda III (depuis 1971)

Papes d'Arménie

  • L'église d'Arménie a aussi un Pape (appelé aussi Catholicos)
    • Meguerditch 1er dit Khrimian Haïrig (1892-1907)
    • Mattéos II (1908-1910)
    • Kévork V (1911-1930)
    • Khoren 1er (1932-1938)
    • Kévork VI (1945-1954)
    • Vazken 1er (1955 - 1994)
    • Karékine 1er (1995 - 1999)
    • Karékine II (1999 - xxxx) 132ème pape d'Arménie

Papesses

  • Agnes, Anna, Gerberthe ou Gilberte Isabelle, Jutta ou Justa, Marguerite (et même Dorothy) : autres prénoms de la papesse Jeanne
  • Guillelma, Guiglelma, Guillemette, Guillemine ou Wilhelmine, originaire de Bohême, se déclarait la réincarnation du Christ et du Saint-Esprit, stigmatisée, morte en 1282.
  • Manfreda morte sur le bûcher en 1300, cousine du vicaire impérial de Milan, désignée comme papesse par Guillelma, nomma des cardinales et serait à l'origine de la figure de la papesse dessinée sur les jeux de tarot

Papes scissionnistes (par ordre alphabétique)

  • Clément XV Michel Collin (1905-1974), prêtre du diocèse de Nancy. En 1963 une "révélation céleste" le désigne comme Pape sous le nom de Clément XV. Il prêche une doctrine ultra traditionnelle basée sur une croyance des extra-terrestres... A sa mort en 1974, sa mouvance connaît diverses scissions, Grégoire XVII se proclame son successeur.
  • Emmanuel 1er Gino Frediani, né en 1913. Autoproclamé pape (1973-1984) en Italie
  • Grégoire XVII Clemente Domínguez (1946-2005). Andalou. A la mort de Paul VI, en 1978, il avait affirmé avoir reçu un message de la Vierge, et s'était proclamé successeur du pontife, sous le nom de Grégoire XVII de l'Ordre des Carmélites de la Sainte face, excommunie Jean-Paul II, et crée un Vatican dissident. Intégriste, son ordre regroupe quelques centaines de religieux dans le monde.
  • Grégoire XVII (ce n'est pas le même ! Se fait parfois appeler Jean-Grégoire XVII) Jean-Gaston Tremblay, Canadien, (né en 1928) se proclame le successeur de Clément XV en 1968
  • Michael 1er (David Allen Bawden) Vit au Kansas. Proclamé pape depuis 1990, prétend que Paul VI était le diable lui-même !
  • Pie XIII, en 1998 une assemblée de religieux catholiques (tendance intégriste) décréta que les 4 papes ayant succédés à Pie XII étaient des usurpateurs, que par conséquent le siège papal était vacant depuis 40 ans et qu'il y avait donc urgence à élire un nouveau pontife. Pie XIII (Lucian Pulvermacher) fut donc élu suite à un conclave par téléphone
  • Pierre II, (Maurice Archieri, né en 1923). Mécanicien automobile en retraite habitant Le Perreux en banlieue parisienne, investi par l'opération du Saint-Esprit (sic) en 1995. (autre tendance intégriste). A consacré en 2002 son fils Jean-Marie Archieri, né en 1951.
  • Pierre II (ce n'est pas le même !) (2005-20xx) de son vrai nom Manuel Alonso Corral, auparavant "Père Isidore" a pris la succession de Grégoire XVII à la mort d'icelui (voir plus haut).